Avant toute chose, sécurisez le pigeon blessé dans un carton troué fermé ou dans une cage fermée !

1. Chaleur et tranquillité

Laissez toujours se reposer un pigeon sous choc.

Mettez-le dans un endroit calme et chaud, à l’abri du bruit et des autres animaux.

S’il a eu un choc (voiture, vitre) mettez le dans la semi-obscurité.

Gardez-le dans une boîte en carton recouverte d’un tissu, un pigeon dans la (semi)- obscurité arrête de stresser.

Ne pas le forcer à manger.

2. Réhydratation

Présentez un bol d’eau, température entre froide et tiède, avec une toute petite pincée de sel et une autre petite pincée de sucre.

Si le pigeon refuse de boire seul, après quelques heures, ouvrir délicatement le bec et y laisser couler quelques gouttes à l’aide d’un compte-gouttes. Répétez ce geste plusieurs fois.

Ne jamais donner à manger à un pigeon déshydraté ou sous choc.

3. Alimentation

Ne pas forcer l’oiseau à manger, attendre qu’il le fasse lui même.

Si le pigeon montre de l’appétit, lui donner des graines pour tourterelles, des graines pour pigeons ou des graines pour canaris. Si vous n’avez pas de graines sous la main, offrir des petits pois et/ou des maïs doux en conserves, abondamment rincés à l’eau tiède.

Ne jamais donner du PAIN, du LAIT ou des croquettes pour chats/chiens ramollies (sauf croquettes vegan) à un pigeon, même bébé !