Outil de traduction gratuite de site Internet

Rechercher sur le site
Annonce
ATTENTION !
L’adresse email sospigeons@skynet.be n’existe plus.

L’unique adresse valable pour m’écrire et pour faire un don par Paypal est : lapalomatriste@gmail.com
Newsletter

Contact

mail : lapalomatriste@gmail.com

skype : palomas700

contact facebook : Myriam Roelants

portable espagnol en cas d’urgence :
00 34 617 702 269

Le saviez-vous ?

Lapalomatriste =
La Paloma Triste

Paloma en espagnol = pigeon, palombe, colombe

Lapalomatriste, c’est la palombe qui est triste pour le sort des pigeons

PostHeaderIcon Remettre un nid dans son arbre

l’histoire d’Édith Faulon
écrit par Ingrid

Si vous trouvez un oisillon au sol, avec ou sans son nid, la première chose à faire est d’essayer de le remettre dedans, moyennant un petit bricolage si nécessaire. C’est la meilleure option pour son avenir ! N’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous (groupe ou page facebook local ou autre) ! C’est ce qu’Édith a fait.


Jeudi 6 août 2020, Édith rejoint notre groupe Facebook « Solidarité Lapalomatriste Pigeons » et y crée un sujet.

Elle nous explique qu’un pigeonneau ramier est tombé d’un arbre avec son nid. Elle l’avait sécurisé en le mettant sur leur abri de jardin.
pigeonneau ramier sur un toit

Je lui ai dit que la meilleure chose à faire serait de remettre le nid dans l’arbre duquel il est tombé, moyennant un peu de bricolage si besoin.

La tâche lui semblait impossible (trop haut, vertige), jusqu’à ce qu’elle pense à demander de l’aide via la page/groupe Facebook de son village pour remettre le nid à 4/5m de hauteur.

Par chance, un sympathique voisin a bien voulu lui rendre ce service et monter suffisamment haut pour remettre le nid à sa place initiale.

Avec un vieux panier de 60 cm de diamètre, le nid rentrait parfaitement dedans. Une idée astucieuse et un peu de bricolage plus tard, voilà un beau nid-panier pour ce petit ramier !
le nid-panier

pigeonneau ramier dans les mains

pigeonneau ramier dans son nid-panier

La maman ou le papa tournait dans le ciel pendant les manipulations. Et voilà un des parents dans le nid-panier !
ramier dans le nid-panier

ramier dans le nid-panier

Voilà une belle chaîne de solidarité qui a permis de préserver une famille de ramier, de sauver une vie, à Édith de nous rencontrer et de permettre à deux voisins de se rencontrer.

Alors si vous aussi vous trouvez un oisillon au sol, ayez comme premier réflexe de voir si vous pouvez le remettre dans son nid. C’est de loin la meilleure option pour son avenir !

Des nouvelles de la famille… le 10 août
famille ramier dans le nid-panier

Des nouvelles le 15 août

Édith nous a annoncé une excellente nouvelle ! De jours en jours, il était de plus en plus vivace. Il se tenait en équilibre pendant de longs moments sur le bord du panier. Et un jour, il a pris son courage et s’est envolé ! Sauvetage réussi.

Elle va conserver le panier en hauteur pour les nichées à venir, car les ramiers sont fidèles à leur lieu de ponte. Elle vérifiera bien la solidité du harnachement tous les printemps. 🙂

PostHeaderIcon Protocole pour les fils aux pattes, par Geneviève Boll

écrit par Ingrid

En complément de la page « Porter secours à un pigeon aux pattes mutilées par des fils » dans les conseils, où Patricia et moi expliquons comment attraper un pigeon en vue de le soigner et où j’explique comment soigner les pattes, voici le protocole de soin d’Aurore. C’est une membre de notre groupe Facebook. Merci à toi Aurore pour ton protocole très complet pour soigner les filopat’ !

Geneviève soigne les pigeons avec Aurore. Geneviève a mis au point ce protocole de soins et Aurore l’a écrit. Les produits utilisés sont indiqués en italique.


protocole conçu par Geneviève Boll
écrit par Aurore Boll
mise en page par Ingrid

Faire tremper les pattes du pigeon, dans de l’eau tiède, pendant 10/15 minutes, pour ramollir les chairs des pattes blessées et mieux les soigner.

Utiliser, par exemple, une cage de transport pour rongeurs (avec aérations et un fond fermé où vous pouvez mettre un fond d’eau).

Ou utiliser un seau avec une passoire comme couvercle, ou un couvercle troué lesté pour que le pigeon ne s’envole pas, mais qu’il puisse respirer.
Ne rien mettre dans l’eau car parfois le pigeon boit.

Une autre soigneuse préconise de la vaseline pour ramollir les chairs des pattes blessées.

Sécher doucement le pigeon s’il est mouillé ailleurs qu’aux pattes.

Prendre le pigeon et le retourner doucement sur le dos, le mettre sur vos genoux, pour pouvoir soigner sa patte. Cacher sa tête sous votre T-shirt en le laissant respirer. Ça va le calmer.

S’il n’y a pas de fil ni cheveu dans la plaie

Nettoyer avec un peu d’eau oxygénée ou de Dakin. Mettre une pommade cicatrisante comme du Sulmidol (suggérée par un vétérinaire, pommade cicatrisante pour chiens et chats). Alterner eau oxygénée (ou Dakin) et Sulmidol un jour sur 2, une fois par jour.

Mettre le pigeon dans une cage à lapin, ou une cage à chats si vous n’avez pas de cage à lapin, ou une volière, ou un grand carton (fermé pour qu’il ne s’échappe pas, mais avec des trous pour qu’il respire) en attendant d’avoir une cage à lapin ou à chat ou une volière.

Le garder quelques jours, si vous pouvez, pour qu’il reprenne des forces et que la patte cicatrise, au moins jusqu’à ce qu’il puisse de nouveau poser sa patte.

S’il y a des fils ou des cheveux dans la plaie

Essayer de les enlever doucement, avec petits ciseaux, pince à épiler, découseur, cure-dents (découseur et cure-dents pour soulever doucement les fils pour pouvoir les couper avec les ciseaux).

S’il en reste car trop profonds, mettre du Dermaflon sur la plaie, ce qui va désincruster les fils et cheveux.

Faire un pansement/bandage. Laisser poser 2 jours pour que le Dermaflon agisse. Toute la patte est obligatoirement bandée pour que la pommade fasse son travail, et non pas chaque doigt. Bander en commençant par bien entourer la cheville pour redescendre sur les doigts. Le pouce à l’arrière doit rester hors de la bande.

Pigeon dans cage à lapin, chat ou volière ou carton fermé (pour ne pas qu’il s’envole) et troué (pour qu’il respire).

Au bout de 2 jours, ôter le pansement et enlever les fils et cheveux qui sont ressortis.

S’il en reste encore, remettre du Dermaflon et pansement pendant 2 jours puis ôter les fils.

Faire ceci tant qu’il reste des fils ou cheveux.

Après, pour cicatriser, Sulmidol un jour sur 2, une fois par jour. Le garder, si possible, jusqu’à ce qu’il repose sa patte.

La vidéo ci-dessous a été réalisée par Yolande de Nice, qui m’a autorisée à la diffuser.

Dans cette vidéo du pansement, Yolande met du film alimentaire pour ne pas que la pommade soit absorbée. Dans ce cas, il faut absolument ôter le film maximum 2 jours après. Geneviève, qui a mis au point ce protocole, ne met pas de film étirable alimentaire.

Si le pigeon a un doigt tordu

L’ongle qui poussera risque de sectionner les autres doigts, voire la patte (c’est surtout le cas des « pouces » calcifiés dans une mauvaise position : l’ongle qui repousse sectionne la cheville aussi).

-> Le vétérinaire devra (sous anesthésie) sectionner le doigt calcifié de façon à ce que le pigeon, quand il remarchera (après cicatrisation), n’ait pas la patte qui repose sur un moignon de doigt qui sera douloureux : il vaut mieux faire une ablation « à ras ».

S’il s’agit des doigts de devant, il vaut mieux que le véto fasse une « patte » bien ronde, car des bouts de doigts reprendrait immédiatement des ficelles.
Un pigeon soigné se remet sur le lieu où il a été ramassé, sauf les tout petits bébés.

En effet, les adultes ont leur chéri(e), leurs coins connus pour se nourrir, s’abriter etc.

Relâchés dans un autre lieu, ils se font piquer la tête par les congénères, car affaiblis par le manque de connaissance des lieux (donc par la faim aussi).

Pour le Dakin, le véto a dit que c’est de la javel diluée qui peut être utilisée même sur les muqueuses et que ça pique moins que l’eau oxygénée. Une autre soigneuse dit de l’utiliser avec parcimonie, car il creuse les chairs.

Le pigeon sur le dos, c’est parce que les pigeons ne bougent plus dans cette position.

Pour la boîte pour faire tremper les pattes du pigeon, Geneviève utilise une boîte à outils en plastique assez grande pour que le pigeon soit à l’aise dedans. Elle a fait plein de trous sur tous les côtés et le haut, pour que le pigeon respire. Là encore, le pigeon se calme dans le sombre. Mais tout le monde n’a pas forcément une boîte prévue pour ces trempages, d’où le seau et un couvercle troué ou une passoire aux dimensions du seau. Le pigeon trempe tranquillement dans la salle de bain sans être dérangé.

Toutes les étapes sont faites en douceur et avec calme.

PostHeaderIcon Autre technique pour attraper un pigeon, par Marie Vincey

écrit par Ingrid

En complément de la page « Porter secours à un pigeon aux pattes mutilées par des fils » dans les conseils, où Patricia et moi expliquons notre propre méthode, voici la technique de Marie pour attraper un pigeon. C’est une membre de notre groupe Facebook. Merci à toi Marie pour ton partage !


 

écrit par Marie Vincey
mise en page par Ingrid

  • Dans un endroit le plus calme possible (les passants me font souvent louper ma prise en passant en plein milieu), si c’est possible dans un coin (ça lui fait des échappatoires en moins) je mets à mes pieds un grosse pile de graines. Au plus il y en a au moins le pigeon aura besoin de la tête.
  • Je m’accroupis doucement.
  • S’il y a d’autres pigeons qui mangent avec lui c’est encore mieux, il sera moins méfiant entouré d’autres.
  • Tout le long ne pas le regarder franchement, mais seulement du coin de l’œil (s’il voit que je le regarde, il va se méfier !).
  • Quand vraiment il a la tête baissée, ne me voit pas, et est à mes pieds, et que donc je suis sûre de l’avoir (il vaut mieux passer 15 min s’il le faut à attendre LE moment, car on a souvent droit à 1 seul essai, car ensuite il devient plus méfiant) : d’un geste très très rapide je le plaque au sol avec ma main (ailes contre corps). Et là il faut bien serrer et tenir bon car à ce stade on a fait que la moitié du boulot vu qu’évidement il essaiera de s’échapper !
  • Les deux grandes règles d’or : être patient.e pour attendre LE moment ; et être avoir un geste TRÈS rapide au moment de l’attaque. Bon courage !

PostHeaderIcon Parce que toute vie est précieuse

capture

 

Aucun être innocent ne mérite d’être maltraité, terrorisé, capturé, gazé… signez notre pétition

http://www.mesopinions.com/petition/politique/massacre-400-pigeons-montpellier/11902

Merci pour eux.

 

 

PostHeaderIcon Suivez-nous sur Facebook

Retrouvez plein de photos du refuge, mais aussi de manifestations de soutien pour le refuge sur notre page Facebook.

Rejoignez notre groupe de soutien, des appels à l’aide sur le groupe Facebook Solidarité Lapalomatriste.

PostHeaderIcon Le Refuge Lapalomatriste en vidéo

PostHeaderIcon Babacar

Aujourd’hui Babacar a quitté ce monde. Il était très handicapé par ses arthrites de vieillesse.
Il avait vécu tout l’hiver dans la maison, et au printemps, rêvait de liberté. Menue liberté dans la petit volière, qui se réduisait aux quelques dizaines de centimètres qu’il arrivait encore à marcher sur ses petites pattes difformes… mais liberté quand même, et il en était heureux.
Cet après midi, il s’est endormi pour toujours dans mes bras, il était trop calme le matin, ne mangeait pas, lui qui avait toujours une faim de loup…je l’avais rentré chez moi…
Il n’était pas beau à voir, Babacar, personne n’a jamais daigné le parrainer… Mais il avait maman pigeon qui veillait sur lui… maman pigeon qui te considérait le plus beau pigeon du monde, mon Babacar, alors que tu n’étais plus que l’ombre d’un pigeon, difforme, presque sans plumes et sans queue parce que tu te frottais partout aux murs et aux grillages. Maman pigeon qui t’aimait Babacar, et qui a du chagrin maintenant que tu n’es plus. J’espère que tu seras heureux dans le paradis des pigeons, que tu retrouveras ta jeunesse, ta vigueur et ta force d’antan. No te digo adios, sino hasta siempre, Babacar. Te quiero.

 

Babacar pigeon handicapé

été 2012

 

babacar

été 2012

 

Babacar en hiver

hiver 2012-2013

 

PostHeaderIcon Absence

Bonjour à tous les amoureux de pigeons

 

Je n’aurai pas accès à internet ni au téléphone français jusqu’à au moins le 8 avril.

 

Pour des cas urgents, appelez-moi au 00 34 617702269

 

Merci de votre compréhension!

 

Myriam, maman pigeon et présidente de l’association

PostHeaderIcon De petits gestes qui engendrent de grandes réalisations

Connaissez-vous les gentils habitants du refuge Lapalomatriste ?

Permettez-moi de vous en présenter quelques-uns :

Babacar, vieillard handicapé par les rhumatismes

Coincoin, handicapé des pattes

Tomasin, amputé d’une aile

Patas, ancienne championne, son colombophile me l’a cédée lorsque son handicap était déjà irrémédiable

Pour eux, pour ces petits êtres fragiles qui ont eu droit à une deuxième chance dans la vie, au lieu de mourir une mort horrible dans les rues hostiles de nos villes, ou euthanasiés sans pitié, nous sommes occupés avec un projet très important :

la rénovation de 6 dépendances dont 3 pour nos pigeons handicapés des ailes et des pattes, nos borgnes, nos aveugles, et nos vieillards et la construction de volières séparées adéquates à chaque handicap.

Vous voulez nous aider à réaliser notre projet ??? Consultez notre page sur Mailforgood

Possibilités :

– DON GRATUIT : Vous pouvez nous soutenir gratuitement en cliquant sur les publicités !

http://www.mailforgood.com/associations/lapalomatriste

– MICRODON : vous pouvez donner 1 EURO pour nous aider. Beaucoup de petits font un grand !!! 😉

http://www.mailforgood.com/don/associations/lapalomatriste

Vous pouvez aussi vous inscrire sur la plateforme de Doneo.

Doneo propose aux associations différents outils de collecte. Tous ces outils ont pour point commun de générer des dons qui ne coûtent rien aux donateurs :

– Donner en cherchant : chaque recherche génère un don à l’association.
– Donner en achetant : chaque achat chez les partenaires génère un don à l’association, sans payer plus cher ses produits.
– Donner en répondant : chaque sondage rempli génère un don à l’association.
– Donner en visionnant : chaque vidéo visionnée génère un don à l’association.
– Donner en s’inscrivant : chaque inscription chez un partenaire génère un don à l’association.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui !!!

http://www.doneo.org/2_index.php?action=form_membre&id_assoc=4186

Les pigeons de Lapalomatriste et leur maman-pigeon, Myriam, vous remercient de votre généreuse collaboration 😀

PostHeaderIcon Papadoc et Pystill réunis dans le ciel

Papadoc

Papadoc, tu m’as quittée dans la nuit du 13 au 14 janvier. Cette nuit là, je t’ai veillé jusqu’à 3h30, je t’ai parlé… comme chaque soir. Ah, que nos longues conversations du soir, avant que tes grands yeux encore si vifs et curieux ne se ferment pour une bonne nuit de sommeil, vont me manquer…

Je t’ai raconté longuement comment nos chemins s’étaient croisés. Comment en 1996, tu as atterri sur le toit de la volière en Belgique, pigeon voyageur de l’année, épuisé, amaigri et sans doute déjà malade. Malade de cette tare qui a compromis toute ta vie de pigeon, victime de cette bactérie omniprésente dans ton corps de champion, toi le magnifique pigeon voyageur que tu aurais dû être..

Je t’ai soigné au mieux que j’ai pu, mais elle est revenue, cette terrible maladie, te causant des rhumatismes, des douleurs, des arthrites, des grosseurs et des déformations aux ailes et aux pattes. Lentement, mais sûrement, elle a fait de toi un pigeon handicapé, cloué d’abord au sol, puis dans ton casier, et finalement dans ton lit de malade…

Pourtant tu n’as jamais perdu ta joie et ton étonnante volonté de vivre. De 1996 à 2012, tu as rendues heureuses trois gentilles pigeonnes. Tu es devenu veuf deux fois, et tu as rencontré ta troisième épouse, la gentille Pystill, petite pigeonne parisienne sauvée par Patricia237, au printemps de 2011. Tu avais déjà 15 ans lors de tes trosièmes noces, mais elle t’a préféré à tous ces autres jeunes et beaux mâles qui paradaient devant ses yeux timides. Car elle était timide, Pystill, belle, douce et très discrète… Elle n’a jamais su voler, mais ça ne l’empêchait pas d’être heureuse. Elle est partie comme elle a vécu: discrètement, sans être malade, d’une mort subite et inexplicable. Je l’ai retrouvée sans vie un matin d’été 2012 dans votre lit nuptial…

Ce jour-là, ta vie a basculé. Pystill était ton tout, ton soutien, ta compagnie, ton dernier grand amour. Tu ne supportais pas qu’elle s’éloigne de votre “appartement” où tu étais cloué à cause de ton handicap. Tu l’appelais désespérément quand elle partait faire un tour dans la volière ou se baigner… J’ai dû te ramener chez moi, dans une cage sur le patio, car tu sombrais dans le désespoir et mangeais à peine. Et le soir je te rentrais dans ton petit panier confortable et doux pour que tes pattes amochées ne souffrent pas trop…

Au début tu pleurais encore Pystil la nuit, de ce cri rauque et douloureux du mâle abandonné… mais peu à peu ta légendaire volonté de vivre a repris le dessus. Tu as recommencé à manger comme un ogre, et à prendre plaisir à “voler” avec moi dans le jardin quand je promenais ton petit corps bien rond dans le creux de mes mains, tu agitais ce qui restait de ces ailes qui auraient dû conquérir les cieux… si la maladie ne t‘avait pas frappé. Tu as vécu pleinement ton dernier été, ton dernier automne… le soleil et le ciel bleu catalan aidant.

Vers le 11 janvier, ton appétit a diminué, tu te mettais en boule, tes beaux grands yeux devenaient ternes. J’ai compris que ta fin s’approchait, je t’ai nourri au bec, bercé, cajolé… Le soir du 13 janvier, je t’ai demandé à plusieurs reprises de faire un effort, de te battre encore, je t’ai parlé du printemps qui s’annoncerait dans deux mois, des promenades que nous ferions ensemble… mais la vie dans tes yeux s’éteignait. A chacune de mes phrases, tu les ouvrais, mais une grande fatigue t’obligeait à les refermer, et ton regard était terne, épuisé, éteint.

Alors je t’ai dit, en te caressant, que si tu voulais partir, que je te laissais franchir ce beau pont de l’Arc en Ciel. Que tu y volerais pour toujours libre de douleur, haut et fier dans le ciel, comme il convient pour un champion de ta race. Que tu allais y retrouver ta Pystill bien-aimée… Que tu allais me manquer, mais que tu pouvais y aller si tu le ressentais. Que je t’aimais, mon Papadoc, et que je ne t’oublierais jamais… que j’espérais t’avoir rendu heureux.

J’ai mis pour la dernière fois ton petit panier à ta place préférée, là où tu voyais toute l’activité de la maison. Je t’ai caressé une dernière fois. Quand je me suis levée à 5h30 pour venir te voir, tu avais rejoint les anges.

 

Papadoc et Pystill: les jours heureux

pystil11

 

La belle Pystill, partie trop jeune

pystil12

 

Papadoc sur son lit de pigeon très handicapé

dsc02210

 

Adieu, Papadoc, mon grand ami

1996-2013

Adieu ma douce Pystill

? – 2012

Que le destin vous réunisse à nouveau, où que vous soyez.

Vous resterez pour toujours dans mon cœur.

Adhérer

à prix réduit pour fin 2020 !

12€ au lieu de 20€

J'adhère !

Pourquoi adhérer ?

Faire un don

Nous soutenir
Voulez-vous nous aider en donnant 1€ par mois ?
+ de 201 Teamers nous soutiennent !

image pigeons lapalomatriste sur Teaminglogo teaming

Suivez-nous…
Merci pour eux !